Le langage, vecteur d’inégalités ?

Jun 15, 2020, 02:09 PM
« Dans un monde illimité, le langage nous contraint à construire des représentations limitées par celui-ci ». 

Très controversés encore aujourd’hui et perçus comme une aberration pour les académiciens.nes, les langages alternatifs, c’est-à-dire, épicènes, neutres ou encore inclusifs, semblent être l’avenir de demain en terme d’égalité et de lutte contre les discriminations. Pratiquement tout passant par le langage, il influence très nettement les conceptions sociales du genre, élément clé de la langue française où tout passe par un « il ». Ainsi, la très célèbre langue de Molière, aussi intouchable et authentique soit-elle, peut-elle continuer d’être aussi exclusive, sexiste et androcentrée ?